Quels sont les critères pour bien choisir une assurance chomage qu’on on est un dirigeant ?

assurance chomage dirigeant

De la même manière que pour les salariés, les chefs d’entreprise peuvent bénéficier de revenus compensatoires en cas de chômage involontaire. Pour ce faire, ils doivent souscrire à une assurance chômage dirigeant puisqu’ils sont inéligibles à l’allocation chômage dont bénéficient les salaries en cas de perte d’emploi. Toutefois, quelques critères importants sont à examiner avant de choisir votre contrat.

Les garanties du contrat assurance dirigeant chômage

Pour trouver une assurance chômage pour chef d’entreprise qui correspond à vos attentes, vous devez commencer par étudier les garanties. Dans ce type de contrat, la garantie la plus importante reste l’indemnité versée en cas de perte involontaire d’emploi. Au moment de souscrire, vous serez amené à choisir :

  • La valeur des revenus compensatoires qui est calculé suivant un pourcentage de revenus fiscaux déclarés N-1. Le taux peut aller à hauteur de 80 % selon les contrats. Il est possible d’y intégrer vos dividendes.
  • La durée de versement qui est généralement comprise entre 12 et 24 mois, chez la majorité des assureurs.
  • L’inclusion ou non de garanties supplémentaires comme l’accès à un coaching spécialisé dans le retour à l’emploi ou une couverture des cotisations de votre assurance multirisque.

Prenez donc le temps de comparer les garanties proposées dans différentes offres avant de choisir votre contrat. Privilégiez également les contrats évolutifs ou modulables qui s’alignent selon vos revenus annuels.

La prime annuelle de l’assurance chômage dirigeant

Le coût de l’assurance dirigeant chômage varie en fonction des compagnies d’assurance. En effet, le mode de calcul des cotisations chômages a un impact sur le prix global. Certains assureurs définissent un montant fixe proportionnel aux revenus du dirigeant. Tandis que d’autres réalisent un calcul forfaitaire.

Vous devez également prendre en compte que le coût d’une assurance chômage dirigeant dépend de plusieurs éléments dont : les revenus déclarés, le pourcentage des indemnités versés et la durée de versement. Les chefs d’entreprise qui ont des revenus importants versent éventuellement une cotisation plus élevée.

De plus, un contrat incluant des couvertures supplémentaires est forcément plus cher qu’une offre ne comportant que les garanties de base. Ainsi, il serait intéressant de faire un comparatif des assurances par tarifs de revenus choisir celle qui répond le mieux à vos besoins et votre budget.

Les franchises et le délai de carence

Si vous avez déjà souscrit à une assurance multirisque ou une assurance santé vous avez certainement déjà une idée des modalités qui les composent. Même si le contrat d’assurance chômage pour chef d’entreprise n’est pas trop complexe, restez cependant vigilant sur ces clauses.

En effet, le délai de carence est la période d’attente nécessaire pour que vous puissiez bénéficier d’une garantie. Celui-ci prend effet, dès la date de souscription à votre contrat. Elle varie selon les types d’offres et les assureurs. Par exemple, en souscrivant à un contrat GSC, un délai d’attente d’un an est nécessaire.

De même, un délai de franchise relatif au nombre de jours chômés est inclus dans le contrat. Il est donc nécessaire d’atteindre ce quota pour que les garanties puissent prendre effet. En fonction des contrats, vous pouvez patienter un mois ou plus.