Comment calculer le rendement en investissement locatif ?

rendement investissement locatif

L’immobilier locatif constitue un très bon investissement pour toute personne qui décide de s’y consacrer. Toutefois, il peut aussi comporter des risques.

Pour limiter ces derniers, il est important pour les investisseurs de savoir calculer le rendement brut et la rentabilité nette de leur projet.

Voici comment se fait le calcul de chaque paramètre.

Calculer le rendement brut de l’investissement locatif

Connaître le rendement brut de votre investissement locatif s’avère très important. Il vous permettra surtout d’avoir une idée approximative des intérêts découlant de votre investissement et de faire la comparaison avec un autre bien immobilier. Plusieurs paramètres sont à considérer pour le calcul du rendement brut.

Les principaux éléments sont le coût d’acquisition du bien immobilier, les éventuels coûts des travaux de construction ou de réhabilitation et le montant du loyer. Même les frais de notaire doivent être intégrés. La formule du rendement brut d’un investissement locatif est simple : (((12 x Coût du loyer) x 100) / Coût d’acquisition).

Par exemple, si vous achetez votre bien à 150 000 € avec un loyer que vous fixez à 1000 € par mois, le rendement brut de votre investissement locatif peut être calculé de la manière suivante : ((12 x 1000 €) x 100 / 150 000 €) = 8 %.

Le rendement brut est donc de 8 %. C’est un taux indicatif que vous pouvez utiliser pour optimiser vos stratégies pour obtenir de meilleurs intérêts. Vous pouvez optimiser votre calcul en intégrant les charges locatives que vous n’êtes pas en mesure de récupérer dans les loyers. Pour connaître votre rentabilité réelle, vous pouvez aussi intégrer les impôts.

Calculer le rendement net de l’investissement locatif

Lorsqu’on investit dans l’immobilier locatif, on est concerné par certains frais connexes. Il s’agit notamment des taxes et des charges. En les cumulant au rendement brut, on obtient la rentabilité nette de l’investissement. Le taux obtenu est bien différent de celui du rendement brut. Le rendement net est assurément plus explicite et plus proche du rendement réel d’un placement immobilier.

Calculer le rendement net de l’investissement locatif

La formule pour le calcul le rendement net d’un investissement locatif est la suivante : [{(12 mois x Coût du loyer) – (charges locatives + taxes)} x 100 / Coût d’acquisition].

En reprenant l’exemple précédent, le calcul du rendement net devra tenir compte des charges de copropriété, de la taxe foncière, des assurances et de la gestion par exemple.

Supposons les charges suivantes :

  • charges annuelles de copropriété à 900 € ;
  • taxe foncière à 700 € ;
  • réparations à 300 € ;
  • assurances des impayés à 100 €.

La somme de ces charges équivaut à 2000 €. Le rendement net est donc :

([((12 x 1000 €) – 2000) x 100] / 150 000 €) = 6,66 %.

On constate que le rendement net a deux points d’écart avec le rendement brut.

Par ailleurs, si vous investissez dans l’immobilier neuf locatif, vous avez la possibilité de bénéficier de quelques avantages fiscaux. Pour ce faire, il est conseillé d’investir en Denormandie ou avec le dispositif Pinel.

Consultez les conditions d’éligibilité afin d’en profiter convenablement. Du reste, n’oubliez pas de considérer ces avantages fiscaux pour calculer la rentabilité nette de votre investissement locatif.

Qu’est-ce que le rendement locatif ?

Le rendement locatif est un calcul fait entre l’investissement Immobilier et les loyers générés chaque année : une sorte de ratio de performance qui détermine à quelle hauteur pourra être le rendement d’une location Immobilière et gérer au mieux son potentiel retour sur investissement.

Le but du jeu pour l’investisseur en Immobilier est que son amortissement soit le plus important et donc rapide possible pour rentabiliser au mieux son bien.

rendement locatif

Paramètres à prendre en considération

  • Le lieu : le secteur géographique (région, ville, quartier…) sera prépondérant pour l’investisseur. En effet, la rentabilité pourra être plus ou moins impactée par la zone de location, un prix élevé dans une zone très demandée.
  • La Vacance locative : facile à comprendre, puisqu’il s’agit du taux de non-occupation d’un bien, réduisant son rendement potentiel.
    Choisir un produit qui aura un risque quasiment nul afin que le produit soit toujours loué (et donc remboursé).
  • Calcul de rendement net : cette méthode de calcul plus précise sera celle qui se rapprochera le plus de votre investissement Immobilier et donc de sa rentabilité réelle.